Le terme d’Astrologie est composé de deux racines grecques : Astrôn : qui se traduit par étoile, constellation et logos : langage, discours. Ainsi l’astrologie serait-elle le langage des astres, le discours des Dieux.

Depuis toujours l’homme a observé le ciel et a tente de comprendre la relation entre l’homme, la nature et le monde céleste. Les premières traces d’étude de l’astrologie remontent à 5000 ans où elle fût pratiquée chez les chaldéens et les sumériens puis en Mésopotamie et Egypte. Les prêtres et sages inventèrent des systèmes ingénieux pour mesurer le temps et les positions des planètes. Ils constatèrent que lorsque certaines planètes se situaient devant certaines constellations, se produisaient certains phénomènes naturels, certains conflits entre pays. Les premières prévisions étaient mondiales et météorologiques.
Ainsi, l’astrologie est une science basée sur l’observation et les phénomènes répétitifs qui permettaient de valider les connaissances.

Chaque ville importante possédait son lieu d’observation.
Les prêtres-astrologues décryptaient pouvaient alors décrypter le ciel afin d’anticiper les évènements. Chaque astrologue devait au préalable avoir une maîtrise parfaite de l’astronomie.
Ces connaissances se transmirent ensuite en Chine, Perse, Inde, Grèce et pays arabes où va naître un enthousiasme vers cet art.
Au deuxième siècle, l’astrolonome-astrologue Ptolémée effectue un travail énorme en rédigeant le Tetrabiblos dans lequel il réussit à synthétiser et structurer les connaissances astrologiques.
L’astrologie occidentale actuelle se réfère toujours aux règles décrites dans cette magistrale œuvre.

Portrait numérologique

compatibilite

Reponse en direct

Prévisions annuelles